www.tek4life.eu

 

Tek4Life conçoit et organise

Les forums

 

 

 

 

L'événement

 

 

En 2018-2019, le groupe de travail NanoAlim a exploré plusieurs problématiques découlant de l’utilisation de deux nanomatériaux, le dioxyde de titane et le dioxyde de silicium, dans les produits alimentaires, et qui se posent particulièrement aux entreprises du secteur : la gestion d’incertitudes scientifiques qui perdurent à des degrés divers, la nécessité d’une évolution d’un cadre réglementaire trop complexe et peu lisible, les difficultés d’information inhérentes à la chaîne de production-distribution, les problèmes soulevés par la substitution ou la suppression d'un nanoadditif, les difficultés d’informer les consommateurs de façon complète.

 

 

Les membres du groupe NanoAlim étaient rattachés aux organisations suivantes :

Association NanoSaclay, Association Toxicologie Chimie, Association Léo Lagrange pour la défense des consommateurs (ALLDC), Conseil national de l'alimentation (CNA), Solvay, BASF France, Evonik, Pierre-Fabre, groupe Les Mousquetaires, SlimPack

 

 

Programme de la restitution du 17 septembre 2019

 

 

Compte rendu de la restitution

 

 

Voir également la tribune publiée par Euractiv

 

 

Le Forum NanoRESP a réalisé précédemment quatre forums consacrés à l’alimentation :

  • Les nanomatériaux dans l’alimentation (14 octobre 2015)
  • Produire nanofree, est-ce bien raisonnable ? (7 juin 2017)
  • Nanoadditifs, quels avantages, pour qui ? (4 octobre 2017)
  • Des nanos dans nos assiettes (19 juin 2018)

 

Ces forums ont permis de faire un état de lieux des connaissances, notamment à propos des deux additifs alimentaires les plus utilisés : le nanotitane (E171) et la nanosilice (E551). Face à la diversité des additifs ou auxiliaires nanométriques utilisés dans l’alimentation et les emballages, face à la complexité des situations et de la réglementation, les acteurs ont besoin de renforcer leur compréhension des situations spécifiques pour pouvoir hiérarchiser collectivement les problèmes, s’accorder sur les incertitudes, explorer les solutions de précaution, et s’informer mutuellement de manière précise.