Prochain forum

Comment évaluer la toxicité des nanomatériaux ?

Jeudi 13 octobre 2016, 17h-20h
Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), 1 rue Gaston Boissier, 75015 Paris

 

Le Forum NanoRESP est une interface multi-acteurs pour explorer les modalités d’une innovation pertinente et juste dans les filières industrielles concernées par les nanotechnologies.
  • QUOI ?

Le forum NanoRESP propose une réflexion ouverte, non polémique mais critique sur les nanotechnologies et les nanomatériaux. Il organise des rencontres régulières pour mettre en partage les connaissances, les initiatives concrètes, les incertitudes et les attentes des producteurs, distributeurs, utilisateurs, consommateurs de « nanoproduits ».

Cette démarche collaborative permet de questionner les usages, les bénéfices et les risques des nanoproduits au regard des alternatives existantes. Par cette dynamique, les différents acteurs concernés trouvent un accompagnement pour cerner et assumer au mieux leurs responsabilités.

  • QUI ?

Le Forum NanoRESP est financé par une alliance d’opérateurs : BASF France, EDF, l’Association technique de l’industrie des liants hydrauliques (ATILH), la Fondation du groupe SMABTP, le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), le Groupe Renault.

L’alliance NanoRESP a mandaté la société Anthropocène pour coordonner et organiser les séances NanoRESP. Ses deux chargés de mission sont Jean-Jacques Perrier et Dorothée Browaeys.

Le processus NanoRESP est porté par un Comité de pilotage réunissant des chercheurs, des citoyens, des industriels, des journalistes et des représentants d’associations.

Nos partenaires parlent de NanoRESP

Laurent Izoret , directeur du pôle Produits et Applications de l’Association technique de l’industrie des liants hydrauliques (ATILH)
« Le Forum NanoRESP est un processus qui balise le terrain. Il joue un rôle de défricheur, qui aide à trouver les manières de dire, de s’interroger, d’identifier des questions de société. J’estime que la meilleure façon de dépassionner un débat est d’y participer. Nous avons besoin de professionnels de la médiation pour guider le débat dans les deux sens : donner les informations objectives et écouter les avis de la société civile et de chacune des parties prenantes. Il faut arriver à naviguer entre le  »trop scientifique » et le trop partisan ou trivial. Cette pédagogie me fait saisir ce qui est recevable, me donne de la clarté et de l’assurance tout en laissant le champ ouvert à l’incertitude qui est ainsi canalisée. C’est un gain de temps. »

Fabienne Tiercelin, Directrice de la Fondation SMABTP
« Pour nous à la SMABTP, adhérer à l’Alliance NanoRESP, c’est avoir un suivi de l’état des connaissances, des recherches, un retour d’expériences de l’utilisation dans le BTP. Cela nous permet d’être en alerte. »

Didier Noël, EDF R&D, Département Matériaux et mécanique des composants
« L’existence même du Forum NanoRESP est une très bonne chose. Elle indique qu’il est possible de discuter sereinement de choses complexes, de manière précise et approfondie. Elle témoigne de la nécessité d’échanger des points de vues. On voit des gens fiables qui ont développé une vraie compétence. »

Caroline Pétigny, coordinatrice de projets, relations scientifiques, BASF
« Il est bon qu’une telle initiative soit portée par un tiers, que notre groupe ne soit pas tête de file. C’est intéressant pour nous de découvrir d’autres manières de faire. »

Jean-Luc LAURENT, directeur du LNE (jusqu’en mars 2016)
« Pour nous, l’important est de parvenir à conduire des industriels frileux à s’exprimer. Il faut connaître les enjeux des entreprises pour optimiser la métrologie. Avoir un dialogue structuré avec eux peut induire le développement de mesures pertinentes, utiles donc pour la traçabilité des effets. »

Suivi Twitter




Commentaires récents